Entrée dans notre nouvelle petite vie à Pittsburgh

Pittsburgh, le 18 août 2014

Salut les copains,

Ca y est on y est, Pittsburg Pennsylvanie ! Presque installés ! Lundi, c’est la rentrée ! Difficile de tout raconter et savoir surtout par où commencer.

L’arrivée a été un peu rude : après une très longue attente à New York au milieu d’une multitude de nationalité pour obtenir le précieux visa, nous sommes allés manger notre premier hamburger chez Wendy’s. Première image de l’Amérique : des stations-service avec des voitures énormes et que des noirs et des hispano aux tâches ingrates ! Une belle division raciale du travail ! … et une nourriture infâme ! Si Ivo a été tout de suite comblé, Alice a commencé à faire la gueule !

Nous avons loué une énorme et luxueuse voiture, et nous sommes partis, direction Pittsburgh ! Premier paradoxe américain : ils ont de grosses voitures … qui ne peuvent rouler qu’90kms et quelque fois 110 km/h sur l’autoroute ! Nous avons traversé Manhattan en voiture, nous sommes passés sous l’Empire State Building, Broadway … et pas d’embouteillages !

Nous avons fait une halte dans un motel à 150 kms de New York (toute une histoire- dans le parking, y avait un hélicoptère et plusieurs magasins de guns sur notre route). Les frites panées à l’huile de moteur (d’hélicopère), les nuggets de poulet empaillés et l’hamburger à la choucroute nous ont fait un sacré effet ! Alice a continué à faire la gueule, et nous aussi ! Nous avons donc pris nos responsabilités de parents et nous avons décidé de piquer niquer pour le prochain déjeuner dans un endroit bucolique ! Donc, halte à Lock Haven le long de la Suskehanna River : délicieux œuf en plastique précuit (bon souvenir pour Alice !), bacon – comment dire … 150% de graisse ! C’est là que nous avons pensé à devenir végétalien !

Nous étions donc très inquiets à l’arrivée à Pittsburgh ! Mais là, grande surprise, nous arrivons par des collines, sans voir aucun building et sans même discerner la ville dans lequel nous arrivions ! Des arbres et des jardins partout ! Nous découvrons notre maison, Savannah Avenue à Edgewood, à deux blocs de Pittsburgh. Nous ne sommes pas dans le Missouri, ni à Savannah (mais à Savannah Avenue), mais cela ressemble beaucoup à la maison de Tom Sawyer. De toutes les couleurs, en bois, avec deux porches à l’avant et à l’arrière, fenêtre coulissantes avec des moustiquaires, balancelle et rockingchair sur le porche principale, petit jardin à l’arrière (qu’il faut tondre toutes les semaines !). A l’intérieur, vieux meubles et lustre avec ventilateur intégré, clims et électricité d’il y a 200 ans et frigo de la marque Frigidaire !! Arrivés dans notre home sweet home, les choses se sont améliorées.

Aux abords de notre charmante petite maison, plusieurs restaurants, thai, italien, une brasserie avec une case à bière impressionnante et un café avec des expressos, mais également le Regent Square Theater, un cinéma d’art et essai qui passe les films en 35mm. Nous sommes dans un quartier bien hipsters ! Notre premier repas fut donc au thai, et c’est là que nous avons commencé à faire connaissance avec nos voisins !!!! Impossible d’acheter de l’alcool dans le restaurant, deux charmantes hipsters nous offrent alors des bières en nous souhaitant la bienvenue ! L’une d’elle est notre voisine d’en face. Le lendemain nous faisons nos courses à l’équivalent de 3 petits pois, produits locaux bio, fromage de chèvre (pasteurisés), aubergines, courgettes, tomates. Dans le big store, nous trouvons même des Barillas et de DeCecco ! Nous mangeons immédiatement une salade de concombre, tomates avec de l’huile d’olive ! Nous voilà bien rassurés !!!

Ces premiers jours et notre arrivée à Pittsburgh dans le quartier nous ont permis de mieux comprendre le terme et le sens de la communauté ! Cela sera sûrement un des principaux enseignements de notre expérience américaine ! Un par un, les voisins se sont présentés à nous, offrant chacun leur service : nous emmener ou nous prêter en voiture faire des courses, acheter un smartphone (et oui, ca y est on l’a !) nous emmener à la piscine, nous inviter à dîner, etc… Nous sommes accueillis, pris en charge ! Tout le monde fait jouer son petit réseau pour nous aider dans nos petits tracas d’installation !

Faut dire qu’ils ont peut-être un peu pitié de nous, ces américains … et que nous sommes bien aimables ! Nous sommes jeunes, blancs et nous avons des enfants en bas âge ! Et puis surtout, nous n’avons pas de voiture!!!

Nous passons notre temps à marcher de bus en bus, à nous perdre au milieu du périph, à attendre longtemps dans les arrêts, à rencontrer des personnes, à re-rencontrer ces mêmes personnes, etc… Cela nous permet de côtoyer les noirs, bizarrement eux non plus n’ont pas de voitures! Mais tout cela est bien fatiguant et n’aide pas Alice à renflouer sa mauvaise humeur !

Nous avions pensé nous déplacer en vélo. La propriétaire de la maison nous en a laissé deux. Il nous fallait récupérer un vélo pour Alice et un siège pour Ivo. Nous avons trouvé une association qui répare les vélos usagers sur la base de la participation (style chat perché à Lyon – des soirées sont prévues pour les femmes, les gays, les lesbiennes et les queers, et il est possible d’acheter son vélo en donnant du temps volontaire). Des voisins nous ont prêté leur voiture ( !), et nous avons donc passé 3 heures à réparer un vélo pour Alice avec un coréen-américain volontaire (né en Belgique, mais auss nul que Pat en bricolage). Sans succès ! A Pittsburgh, beaucoup de quartiers se terminent par Hills, Forrest, wood ! En fait, la ville est appelée la San Franscisco de l’Est par les cyclistes ! On comprend pourquoi ! Le vélo n’est pas une solution pour se déplacer de façon quotidienne en ville !

Il nous faudra rapidement acheter une voiture !!!

Ce week-end a été celui des fêtes de nos différentes communautés : de l’école et du quartier ! Nous avons donc participé aujourd’hui à une petite fête populaire à la Tati, finissant par un spectacle de feux d’artifice très impressionnant !

Après les premières tâches d’installation et d’intégration, lundi, c’est l’entrée dans notre rythme quotidien. Alice ira à Edgewood Primary School à 20 mn de chez nous – à pied au 2nd niveau ; elle sera dans une classe normale mais avec deux heures avec une enseignante particulière pour lui apprendre l’anglais. L’école est majoritairement noire, la directrice passionnée d’oiseaux, est noire, elle a un portrait de Malcom X dans son bureau. Les couloirs ressemblent tout à fait à ceux que l’on voitt dans les séries US. Il y a partout des tableaux rappelant les grands personnages historiques américains de couleur noire – avec Barack et Michelle Obama au centre ! Ivo va aller dans une petite crèche dans un autre quartier. Cela nous présage des temps de transports importants le matin pour les amener à l’école !!

Il nous faudra rapidement acheter une voiture !!!

Même si Alice a été rassurée depuis son arrivée dans la maison, elle est quand même bien déprimée et en colère contre nous pour cette aventure américaine ! Evidemment, elle ne comprend rien. La gentillesse et l’enthousiasme de certains la brusquent un peu aussi ! Elle a une adresse mail et elle passe son temps à envoyer des messages à ses copines pour se plaindre !! Les premiers jours à l’école risquent d’être donc difficiles. Ivo par contre ne semble pas du tout gêné, plein de copains dans le quartier ! Il demande quand même parfois ses copains lyonnais, Stan et Walden mais quand les copains sortent leur draisienne et leurs petites voitures, ils sont vite oubliés ! Il dit déjà merci en anglais !

La ville de Pittsburgh est donc vraiment très belle, les différentes collines et les forêts cachent les maisons et les immeubles. La ville a été construite autour de forêts qui ne semblent pas avoir été abîmées. Le Frick Park au centre de la ville est le centre de randonnée de VTT. Cela ne donne pas l’impression d’une grande ville alors qu’il y a quand même 300 000 habitants. Géographiquement, cela ressemble un peu à Lyon. Le centre-ville est situé à la confluence de deux rivières qui forment la source de l’Ohio. La confluence est très impressionnante ! Les deux rivières sont enjambées par des milliers de ponts à l’américaine où naviguent beaucoup de très beaux bateaux à aubes pour touristes !

La communauté des voisins nous aide beaucoup, mais c’est assez difficile de comprendre ce qu’ils attendent en retour ! Certainement, un certain conformisme social et un alignement à leurs normes sociales ! Il faut être tranquille, ne pas trop faire de bruit, et participer aux différents évènements de la communauté. Emilie fume tous les soirs, une fois la nuit tombée, sa cigarette sur le porche dans le rockingchair (c’est tentant), mais sans être pour autant complètement détendue ! Beaucoup de personnes que nous avons rencontrées ont un certain second degré. Ils connaissent bien certains de leurs travers – la voiture, le voisinage -, s’en amusent et s’en moquent. C’est assez étrange !

Voilà, tout cela est bien passionnant mais aussi épuisant et stressant ! Evidemment, vous nous manquez mais on voudrait aussi partager avec vous ces aventures et vous faire découvrir notre nouvelle petite vie et notre charmante maison !!

On fera passer très vite des photos et quand nous aurons plus de temps peut-être un blog, mais en attendant tout cela, on vous laisse pour le moment votre imagination vaguer !

On vous embrasse très fort,

Emilie, Patrick, Alice et Ivo.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s